Le problème avec les tissus, c'est qu'on achète plus vite qu'on ne coud ...peu à peu l'envahissement gagne, et pendant ce temps, nos petits petons ont froid sur le canapé tantdis que nos mains s'affairent sur les aiguilles à tricoter...

Une solution deux en un : coudre des plaids , particulièrement avec des coupons épais, volumineux, qui libèrent vite la place pour de nouveaux tissus ( #ilenmanquetoujoursun)

016

Fournitures :

- laine bouillie noire pour la chaleur

- lainage à carreaux, pilou, stretch pour sa grande douceur

017

Le pied double entraînement m'a permi de coudre ces deux tissus d'épaisseurs et d'extensibilités différentes sans aucun soucis, 

018

mais également de faire les surpiqûres de manière parfaitement rectiligne sans avoir de décalage entre les tissus ( ô bonheur !)

020

vous voyez sur l'envers ? ce n'est pas fabuleux, ça ? j'ai d'autres plaids en perspective, maintenant que j'ia le bon outil, c'est un vrai plaisir !

021

Avant cela, j'avais cousu un autre plaid, c'était il y a 6 mois, je n'avais pas de pied double entraînement, et le tissu peluche ( G. Rech, Etoffe des héros) s'est quelque peu décalé par rapport à l'étamine de laine ( Etoffe des Héros également) ... ce qui n'est pas grave pour le chat qui se l'est approprié

008

 

Il y en a également un pour la mi-saison, dans un très beau lainage jacquard extrêmement doux, les bords ont simplement été surfilés à la machine avec un point fantaisie : 

004

Le printemps étant là, je pense fair eun sort à quelques tissus plus lumineux ....

 

 

Sinon, à la fin de l'été, j'ai cousu ces housses de coussin dans deux magnifiques coupons de lin japonais ( Miss Matatabi) que j'adore , je regrette de n'en avoir pas commandé davantage

20150903_120957

le chat a cru que c'était pour lui

20150903_154233

 

Conclusion : si vous avez besoin de place pour loger les nouveaux tissus d'été, il suffit de coudre des plaids dans les volumineux tissus d'hiver.