Je pourrais garder tout ça pour moi, et continuer à vous laisser croire que je réalise un truc hyper dur réservé à une minorité ! Mais si j'ai créé un blog c'est pour avancer et partager les savoir-faire, afin que d'autres puissent éprouver le même plaisir dans la réalisation...

je vais donc vous faire profiter de tout ce que j'ai appris depuis mon dernier message sur la plisseuse.

Par expérimentations, tâtonnements, mais aussi grâce à l'aide de plusieurs lectrices qui m'ont répondu.

Merci Cyfil et Cendrine pour votre expérience, merci Géraldine, pour l'astuce du savon et l'essai en milleraies,  et surtout un énorme merci à Chantal ma prof à distance qui m'a patiemment tout expliqué sur cette machine et la broderie de smocks, les points de bases qui me manquaient.....etc etc etc cette aide a été très très précieuse !!!! (j'ai l'impression d'avoir gagné un César, lol)

Donc, je reprends du début.

Avant d'enrouler le tissu, on peut passer du savon dessus pour lui permettre de mieux glisser, c'est ce que j'ai fait pour le milleraies par ex.

9 octobre 2012 015

( vieux savon de marseille servant occasionnellement)

12 septembre 2012 016

 

On enfile les fils sur le nombre d'aiguilles souhaité, et donc, en réponse à mon interrogation, on ne retire pas les autres aiguilles

On enroule le tissu à plisser sur, normalement, un rouleau recouvert de velours  (pour le moment je ne l'ai pas encore et continue avec mon aiguille à tricoter) , et on positionne le tissu sur la gauche afin qu'il ne se retrouve pas pris inutilement dans les rouleaux

Donc avec mon aiguille, je mets un scotch pour maintenir le tissu au début

9 octobre 2012 002

 

et j'enroule en restant le plus droit possible

9 octobre 2012 003

avant de le passer dans les rouleaux tout en veillant à ce que cela reste droit (je me repère sur un des crans du rouleau)

9 octobre 2012 004

 

12 septembre 2012 018

 

Je sais maintenant que le fil de bloquage (le 1er fil du haut) permet de mettre la bonne largeur sur le tissu plissé, il faut le garder pour le montage, ce qui évite d'aplatir les plis et facilite grandement la pose de biais ou d'empiècement.

16 septembre 2012 017

 

En ce qui concerne les patrons, j'ai réfléchi et trouvé 4 possibiltés d'adaptations (ou créations) :

1- patron avec devant droit

2- couper l'empiècement devant

3- smocker partiellement l'empiècement devant

4- retirer une partie des fils de fronces

 

-1-en prenant un patron dont l'empiècement devant est un rectangle et en multipliant par 3 la largeur finale souhaitée à l'endroit où il y aura les smocks

(je vous ferai une photo dès que je pourrai)

 

-2-en créant un empiècement droit sur un devant arrondi, et là encore on multiplie par 3 (environs) la largeur qui sera plissée

et hop on tranche dans le vif

27 septembre 2012 001

 

 

 

 

27 septembre 2012 002

on augmente la largeur de l'empiècement bas ( partie smockée X3), sans découper les emmanchures qui seront cousues par-dessus les smocks puis coupées 

27 septembre 2012 003

27 septembre 2012 004

8 octobre 2012 001

8 octobre 2012 003

 

9 octobre 2012 014

(on peut également utiliser la technique numéro 3 sur le centre du rectangle si on ne veut pas plisser toute la largeur du devant)

 

 -3- en allongeant (ou rajoutant) une partie plate sur le milieu devant de 3 fois la valeur finale souhaitée, et en fendant le tissu sur le côté :

- par ex ici sur la chemise de nuit des Intemporels pour contes de fées 

16 septembre 2012 012

9 octobre 2012 016

 

-ou sur la tunique B[9] du pochee special

Numériser0027 - Copie

 

on le coud ensuite comme des pinces, en "mourant" sur la pliure

16 septembre 2012 014

16 septembre 2012 015

16 septembre 2012 016

19 septembre 2012 051

 

 -4 -

retirer les fils sur une partie de l'empiècement :

comme pour le 2, on ne coupe pas tout de suite les emmanchures

9 octobre 2012 001

on passe le rectangle de tissu dans la machine

une fois les fils passés, en reprenant le gabarit, on repère l'endroit où les smocks s'arrêtent et on retire les fils de fronce jusqu'à ce repère

9 octobre 2012 005

9 octobre 2012 010

à ce moment là on noue les fils, puis on découpe les emmanchures 

9 octobre 2012 011

ne reste pluq qu'à broder !

9 octobre 2012 012

 

Voilà où j'en suis pour le moment, c'est le résultat de mes tâtonnements que je partage, je sais que d'autres débutent aussi ou ne vont pas tarder, j'ai hâte d'avoir leurs impressions.

PS toutes les remarques seront les bienvenues, je suis avide d'apprendre encore !