Comme vous l'aviez deviné, c'est une pinata que je suis en train de faire.

Au début c'est facile, on gonfle un ballon. On l'accroche au plafond avec une ficelle (à bonne hauteur pour ne pas avoir à grimper sur une chaise ou être toujours les bras en l'air...je précise au cas où ...).

15_16_janvier_2009_002

On le recouvre de bandes de papier journal, pour la colle il y a plusieurs méthode : un mélange savant de farine et eau, de la colle à papier peint, ou ( ce que j'ai utilisé) de la colle vinylique diluée avec de l'eau (50/50).

15_16_janvier_2009_00530_janvier_2009_003

Quand c'est bien sec (il faut s'y prendre à l'avance), on crève le ballon (ici il a crevé "tout seul" à force d'être bousculé par 3 zigotos) , on se retrouve avec un trou.

30_janvier_2009_004

On remplit de ce qu'on veut ( j'avais une tonne de sucettes à écouler, des ballons, confettis... ) et on referme, avec le même principe : bande de papier et colle.

On fixe une ficelle (si on veut pouvoir la suspendre), là encore plusieurs possibilités : avec des agrafes, ou bien en insérant la ficelle dans les bandes de journal.

Pour la forme, on peut tout faire : un poisson, une girafe, un Pokémon, etc il suffit de rajouter des morceaux de feuilles cartonnées de la forme voulue et de les fixer avec scotch, journal et colle.... j'ai choisi de faire des cônes, comme pour les pinatas traditionnelles au Mexique.

4_5_f_vrier_2009_0044_5_f_vrier_2009_011

Une fois le tout bien sec, on peint. J'ai peint en blanc, car mon idée est que les enfants la décorent le jour de la fête, avant de la massacrer ! (partisane du moindre effort, comme d'habitude, et puis y a pas de raison que je fasse tout !). Je vous montrerai ça bientôt..la fête étant après-demain.

4_5_f_vrier_2009_016